jeudi 12 octobre 2017

LES LANGUES INDO-EUROPÉENNES


Traduction par

10. OÙ ET QUAND sont apparues les langues indo-européennes. 
A parler de l'histoire des Cathares = Scythes, on ne peut que constater ce qui suit. L'ère de la Réforme en Europe occidentale a donné lieu à un autre processus – avec des conséquences de grande envergure – à savoir la formation d'un groupe de nouvelles langues sur la base de l'ancien slave.
Dans l'histoire Scaligeriénne, l’Inde occupe une place importante de la théorie de l'origine des langues indo-européennes. Et l'Inde est entendue dans le sens moderne du terme - comme le sous-continent indien. On estime que le protolangage venait de l'Inde et s’est étendu à de nombreux pays "dans les temps encore anciens." Nous ne voyons pas qu'il y ait aucune raison d’y objecter, mais  une condition. A savoir, où était vraiment "l'Inde ancienne," à partir de laquelle sont venues les langues indo-européennes? Et quand était-ce?

Selon notre reconstruction, C’ETAIT LA RUSSIE-ORDA des XIVème-XVIème siècles. En raison de la grande conquête "mongole" d'un vaste empire aux XIVème-XVIème siècles, la langue slave a pris racine naturellement. Puis, dans les provinces différentes et éloignées les unes des autres de l’Empire, elle a commencé à évoluer dans des directions différentes. Après sa scission au début du XVIIème siècle, les différentes branches de l'ancienne langue slave se sont éloignées encore plus. En fin de compte, c’est là d'où ont émergé les langues européennes modernes et quelques autres. La Bible le décrit comme « la confusion babylonienne des langues » quand les gens ne se comprenaient plus les uns les autres. C’est arrivé à la fin du XVIème - début du XVIIème siècle. La Bible dit ce qui suit. « Et toute la Terre avait une seule langue et les mêmes mots. Partis de l'orient, ils trouvèrent une plaine au pays de Schinear, et ils y habitèrent ... Et ils ont dit, bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet va vers le ciel, et faisons-nous un nom, de peur que nous ne soyons dispersés sur la face de toute la Terre ... Et le Seigneur dit: Voici une nation, et ils ont tous une même langue ... là, confondons leur langage, afin que l'un ne comprenne pas le discours de l’autre. Et l'Éternel les dispersa de là sur toute la Terre, et ils cessèrent de bâtir la ville [et la tour]. Par conséquent, son nom a été appelé Babel, car c’est là que l'Éternel confondit le langage de toute la Terre, et à partir de là que l'Éternel les dispersa sur toute la Terre » (Genèse 11: 1-2, 11: 4-9).

Après la rébellion de la Réforme, la langue a été utilisée pour différencier l'état. Les gouverneurs de l'empire ont commencé à introduire dans leurs territoires de nouveaux alphabets, des changements de grammaire, à inventer de nouvelles polices, de nouvelles voyelles, à énoncer de nouvelles règles. Par exemple, certains endroits ont introduit la pratique de la lecture "qui n’est pas comme l’écrit." Un exemple frappant de cela est la langue française. Ont écrit par exemple Foix - le nom de la ville des Cathares, près de Toulouse - et le lit ‘Foi’. L'objectif était clair : aussi rapidement que possible gagner l'indépendance, non seulement de l'état, mais aussi culturelle et linguistique. Dans le XVIIème siècle ces pays nouvellement formés ont cherché à mettre fin à l'héritage du Grand Empire "mongol". Ils ont en premier essayé de se retirer rapidement de la langue slave parlée et de la langue slave écrite.
Ça n’a pas été trop difficile. Il fallait juste imposer à l'école l'enseignement d'une nouvelle langue, et après une ou deux générations, la vieille langue et l'écriture ont été oubliées par la majorité de la population. Les livres anciens, écrits dans la langue slave, sont devenus incompréhensibles. Ils ont commencé à disparaître. En Europe occidentale, au XVIIème siècle, le processus est allé particulièrement vite, comme il a, apparemment, été élevé au rang d'un programme d'état de première importance. Ce n’est pas pour rien que des livres interdits sont entrés dans l'index. L'histoire précédente, les livres et l'écriture « hérétiques » ont été jetés dans le feu.

Notre reconstruction - selon laquelle les langues ne sont pas lues comme elles sont écrites (par exemple, en français), une pratique introduite il n’y a pas si longtemps - a été confirmée par le fait curieux suivant. Il se trouve, toujours dans le sud de la France, que dans certains villages et petites villes, les gens prononcent de nombreux mots français modernes comme ils sont écrits, pas en règle avec la langue française moderne. Cela vaut en particulier pour les noms de certains villages français. C’est ce qu’ont dit des habitants à A. T. Fomenko en 1997. Parfois, cela conduit à des situations intéressantes. Dans le langage courant, les villageois prononcent le nom "comme il est écrit," et toutes les lettres sont exprimées. Mais pour l'envoi de lettres au gouvernement, il est nécessaire de dire le même nom déjà d’une façon moderne, occultant quelques lettres.

Notre reconstruction explique pourquoi dans certains endroits en France, existe la coutume de lire toutes les lettres écrites. C’est un souvenir de la langue slave qui a existé jusqu'aux XVIème-XVIIème siècles, et dans laquelle, comme nous le savons, toutes les lettres écrites sont prononcées.
Aujourd'hui, la fondation de nombreuses langues d'Europe occidentale est considérée latine. Telle est la langue du "vieil" empire romain. Et cela est vrai. Il est seulement nécessaire de préciser de quel type d'empire on parle. Selon notre reconstruction, c’est le Grand Empire "mongol" des XIVème-XVIème siècles. Cette ancienne langue latine - en fait le ruthénium, est celle de la Russie-Orda. Rappelons que le ruthénium ou RUTIEY signifie Horta ou Horde par lequel été appelée la Russie au Moyen Âge. Voir [517] et. HRON5, Chapitre 22: 1.

Le fait est que les sons R & L sont souvent confondus. Par conséquent, certains auteurs ont appelé la Ruthénie, à savoir la Russie-Orda - LUTENIEY ou Latino. Le fait que le ruthénium et Luteniya soient un seul et même pays, est si détaillé dans les textes de l’"ancienne" Égypte qu’il a de nombreuses fois été célébré par un célèbre égyptologue Henry Brugsch. Voir. [99] et HRON5. Pas étonnant qu'il y ait un grand nombre de parallèles entre les mots latins et slaves. Voir notre glossaire de parallélismes dans HRON7.

Par conséquent, le latin est dérivé de la langue ruthène, à savoir la langue de Rus-Orda XIVème-XVIème siècles. C’est-à-dire les langues slaves. Par conséquent, dans le cadre de notre reconstruction, la base de nombreuses langues d'Europe occidentale est un slave médiévale, le langage ruthène.

-----
Il est évident que le lien entre l'Europe et l'Inde d'un point de vue purement géographique, c'est la Russie.
Un exemple parmi tant d'autres. On s'étonne ainsi qu'en anglais, le verbe le plus fondamental,"To be" = être, et sa forme la plus fondamentale "I am" = je suis, sont tous deux empruntés au sanskrit. Comment l'anglais a-t-il pu survivre avant l'arrivée de ces deux formes? Comment ont-elles effectué le voyage depuis l'Inde du nord? Pourquoi cet emprunt? La Nouvelle Chronologie éclaircit cette situation.
-----

Dictionnaire des parallélismes Latin-Slave par Fomenko et Nosovsky:
Les racines russes du latin« ancien ». Langue et écriture du Grand Empire



     

Denis Bannikov - Parallélismes entre le Slave et le Basque :

http://new.chronologia.org/polemics/bask.php



jeudi 21 septembre 2017

[DÉBUNKAGE] Les PYRAMIDES d'ÉGYPTE n'ont pas plus de 220ans!! [partie 3]


Les pyramides de Gizeh, que de mystères qui entourent ces constructions cyclopéennes! Les égyptologues et les scientifiques sont mitigés sur l'époque de leur construction : de 4.000 ans, à 10.000 ans, jusqu'à 13.000 ans! De même que de la technique de construction, les avis divergent. Quant aux architectes des pyramides, il y aurait différents auteurs : des égyptiens, des homme reptiliens, en passant par des extra-terrestre pour finir par des géants atlantes. C'est à celui qui produira la théorie la plus extravagante qui soit! Mais qu'en est-il exactement?


Revenons sur Terre


C'est dans les années 2000, qu'Anatoly Fomenko et Gleb Nosovsky. deux scientifiques et mathématiciens russes (auteurs de la "Nouvelle Chronologie"), ont publié leurs travaux sous forme de documentaire, "L'Alchimie des Pyramides" et "La Reconstruction de l'Histoire", pour démontrer que les pyramides de Gizeh étaient en BÉTON et ne pouvaient avoir plus de 700 ans.

http://www.youtube.com/watch?v=Ziz_S056G8M&list=PLbaUqXidaUNWHpW1FZbMPf6ZLqBVOYe7I&index=4
Lien vers la vidéo : "L'Alchimie des Pyramides".

https://youtu.be/71381T9T0vU?t=11m8s
Extrait du documentaire vidéo "La Reconstruction de l'Histoire", où Fomenko et Nosovsky affirment que les Pyramides de Gizeh ne peuvent avoir plus de 700 ans (cliquez sur l'image pour consulter la vidéo).

Et c'est en 2012, que leurs collègues scientifiques russes, Igor Davidenko et Alexandre Grinine, scientifiques et géologues, publieront une vidéo, "La Grande Déception de l'Égypte Antique, ", qui démontrera que les pyramides de Gizeh ne pouvent avoir plus de 220 ans et ont été bâties lors de la Campagne d'Égypte Napoléonienne!

https://www.youtube.com/watch?v=jmVqk4pmSb8
Lien vers la vidéo (vidéo en russe non sous-titrée) : "La Grande Déception de l'Égypte Antique".

Étant donné que la langue russe n'est pas une langue parlée par une majorité de francophone, nous ajoutons à la vidéo d'Igor Davidenko et d'Alexandre Grinine, celle de Maurice Brunet, qui s'inspire de celle-ci tout en la complétant.


Notre travail sera de vous mettre en texte et en image, à travers ce blog et en s'appuyant sur ces vidéos, la démonstration que le plateau de Gizeh est une œuvre "FRANCO-ÉGYPTIENNE" du 19e siècle, nous y exploiterons les aspects scientifiques, historiques, géologiques, minéralogiques, politiques et géopolitiques.

Pour cette troisième publication, nous aborderons les Livres d'Égyptologie dit "Anciens" et le Mythe de la Famille Impériale Égyptienne d'Akhenaton. Les égyptologues du 19ème et 20ème siècles, pour étayer de l'ancienneté de la "Civilisation Égyptienne" qui a été bâtie au 19ème siècle par le Génie Civil Français, ce serviront de ces livres de fictions pour la justifier. Aujourd'hui, nous allons voir ses livres "anciens" qui décrivent les pyramides et le plateau de Gizeh dans une première partie, puis nous verrons le mythe de la grande dynastie égyptienne d'Akhenaton dans une deuxième partie.

En vous souhaitant une bonne lecture et vraie découverte du "Secret des Fameuses Pyramides de Gizeh".



Pour ceux qui n'ont pas encore lu les 1ère et 2nde parties

Période du 18e, 19e siècle

Le Secret de la FRANC-MAÇONNERIE, c'est le BÉTON des PYRAMIDES coulé au 19ème siècle

- NAPOLÉON, l'Institut d'Égypte (Académie Française) et l'Armée Française creuseront l'Isthme de Suez, bâtiront les 3 Petites Pyramides, la Tête du Sphinx, les Pyramides de Méroé et la Vallée des Rois de 1798 à 1801


- FERDINAND DE LESSEPS et le Génie Civil Français creuseront le Canal de Suez, bâtiront les 3 Grandes Pyramides et le Corps du Sphinx de 1859 à 1869

http://cedricfrancoisleclercq.blogspot.fr/2015/08/demystification-des-pyramides-degypte.html


Le Secret de la Construction du Plateau de GIZEH au 19e siècle : le NATRON des lacs amers d'ÉGYPTE.

- Des PYRAMIDES en BÉTON (fabriqué avec du natron)
- Des corps de SOLDATS FRANÇAIS détournés en MOMIE (conservés avec du natron)
- Des ARTEFACTS en GRANITES et DIORITES (réagglomérés avec du natron)

http://cedricfrancoisleclercq.blogspot.fr/2015/09/demystification-des-pyramides-degypte.html


------------------


PREMIÈRE PARTIE : Livres et illustrations décrivant les pyramides et le plateau de Gizeh


Description du plateau de Gizeh de nos jours, pour que vous puissiez comparer avec les "anciennes" descriptions qui vont suivre.



Description des pyramides d'Égypte par le Jésuite Athénasius Kircher tirée du livre "ATHANASII KIRCHERI soc iesu ŒDIPI ÆGYPTIACA Tome III", 1654 [en latin]


Le missionnaire Jésuite Athanasius Kircher nous a laissé une description des pyramides datant de 1654.


Illustration page 403.

  • Les pyramides n'ont pas la même forme, elles sont coniques
  • Les pyramides pourraient être associées à celle de Méroé, sauf qu'elles n'ont pas d'entrée
  • Les pyramides ne sont pas disposées comme de nos jours
  • On ne voit pas le Sphinx et ni le Nil
  • On peut constater de la végétation, ce qui n'est pas le cas du plateau de Gizeh



Illustration page 417, les momies ont été découvertes au 19ème siècle, encore un anachronisme évident.



Description des pyramides par Sebastian Munster tirée du livre "Cosmographia", 1554


  • Les pyramides ressemblent à celle de Méroé, sauf qu'il manque l'entrée

Pyramides de Méroé pour comparer.



Le Grand Sphinx de Gizeh par Jan Sommer tiré du livre "Voyages en Égypte des années 1589, 1590 & 1591"


Illustration.

  • Il n'y qu'une pyramide
  • Il n'y a pas d'obélisque sur le plateau de Gizeh
  • Le Sphinx (à gauche de la pyramide) n'est représenté qu'avec une tête sur un piédestal
  • Le Sphinx ne ressemble pas à un sphinx



Le Grand Sphinx de Gizeh par Hogenberg & Braun tiré de la carte "Cairus, quae olim Babylon", 1572


  • Il manque des pyramides
  • Les pyramides sont coniques
  • Les pyramides ne sont pas disposées correctement
  • Le Sphinx est disproportionné par rapport aux hommes qui sont devant
  • Le Sphinx ne ressemble pas à ce qu'on peut voir aujourd'hui
  • Les dunes de sables ne sont pas aussi énormes sur le plateau de Gizeh



Description des pyramides par Maarten Van Heemskerck tirée du livre "Seven Wonders of the World", 1572


  • Il n'y a qu'une pyramide
  • Il n'y a pas d'obélisque sur le plateau de Gizeh



Le Grand Sphinx de Gizeh par François de La Boullay-Le Gouz tiré du livre "Les Voyages et Observations", 1653


  • Les pyramides ne sont pas disposées correctement
  • Ils manquent des pyramides
  • Le Sphinx est disproportionné et ne ressemble pas à un sphinx
  • Le Sphinx est censé regarder vers l'Est, sur cette image, il regarde vers le Nord



Description du plateau de Gizeh par Olfert Dapper tirée du livre "Description de l'Afrique", 1668


  • Les pyramides sont coniques
  • Les pyramides ne sont pas disposées correctement
  • Il y a deux Sphinx (page droite et page gauche) qui ne sont pas disposés comme sur le plateau de Gizeh actuel



Description du plateau de Gizeh par Johann Baptist Homann tirée de la carte "Aegyptus hodierna", 1724

Lien vers le scan de la carte : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b7759151d

  • Les pyramides ne sont pas disposées correctement
  • Il y a 2 Sphinx ne regardant pas dans le même direction
  • On peut constater d'autres pyramides sur l'autre rive du Nil



Description des Pyramides d'Égypte par le Sieur Paul Lucas tirée du livre "Voyage du Sieur Lucas dans la Grèce, l'Asie Mineure, la Macédoine et l'Afrique, Tome II, page 72", 1712


  • La pyramide fait 1000 pieds de haut, soit ~300 mètres en sachant que la plus grande pyramide d'Égypte, c'est-à-dire Khephren, fait 143.5 mètres de haut
  • La pyramide ressemble à celle que l'on trouve à Méroé sauf qu'il n'y a pas d'entrée

Pyramides de Méroé avec leur porte pour comparer.



Description des Pyramides d'Égypte par le Sieur Paul Lucas tirée du livre "Voyage du Sieur Lucas au Levant, Tome I revue et corrigé, page 100", 1714


  • La pyramide fait 1400 pieds de haut, soit ~400 mètres en sachant que la plus grande pyramide d'Égypte, c'est-à-dire Khephren, fait 143.5 mètres de haut
  • La pyramide ressemble à celle que l'on trouve à Méroé sauf qu'il n'y a pas d'entrée

Pyramides de Méroé avec leur porte pour comparer.



Description des Pyramides d'Égypte par le Sieur Paul Lucas tirée du livre "Voyage du Sieur Lucas dans la Turquie, l'Asie, Sourie, Palestine, Haute et Basse Égypte, Tome II, page 10", 1720


  • Les pyramides sont de forme ovale pour les 2 premières
  • On ne retrouve pas ce genre de pyramide en Égypte
  • La troisième ne ressemble pas à celle de Meïdoum

Pyramide de Meïdoum pour comparer.



Description des Pyramides d'Égypte par le Sieur Paul Lucas tirée du livre "Voyage du Sieur Lucas dans la Grèce, l'Asie Mineure, la Macédoine et l'Afrique, Tome I, page 165", 1712


  • On ne retrouve pas ce genre de pyramide à fenêtre en Égypte
  • On retrouve ces pyramides en Turquie : les pyramides d'Avanos

Pyramides d'Avanos en Turquie pour comparer.



Description des Pyramides d'Égypte par le voyageur anglais Georges Sandys, 1621


  • La Grande Pyramide serait Khéops, alors que Khephren est plus grande
  • La porte de Khéops n'est pas murée alors que de nos jours, elle l'est encore
  • Il manque 3 petites pyramides devant Khéops

La porte de Khéops de nos jours pour comparer.



Description des Pyramides d'Égypte par le voyageur anglais Georges Sandys tirée du livre "Relations of a Journey", 1610


  • Cette description est très proche du plateau de Gizeh de nos jours
  • Le voyageur Georges Sandys n'a pas toujours décrit et représenté le plateau de cette façon (voir les illustrations ci-dessus et ci-dessous)



Description des Pyramides d'Égypte par le voyageur anglais Georges Sandys tirée du livre "The Egyptian Pyramids and The Colossus", 1621


  • Les pyramides ne ressemblent pas à celle de Gizeh mais à celle de Méroé



Description des pyramides d'Égypte par Fischer Von Eriach tirée de la gravure "Pyramides Aegyptiacae", 1721


  • Les pyramides sont mal disposées par rapport à aujourd'hui
  • Elles ont l'air d'avoir le même volume
  • Il y a 2 sphinx ne regardant pas dans la bonne direction



Description des Pyramides d'Égypte par Richard Pococke tirée du livre "A Description of the East and Some other Countries, Vol. I : Observations on Egypt, page 24", 1743


  • Les pyramides de Gizeh sont disposées, il manque le Sphinx
  • Les pyramides de Dahchour sont mal disposées



Description des Pyramides d'Égypte sur une gravure de cuivre publié à Londres, auteur inconnu, 1756


  • Les pyramides ne sont pas disposées correctement
  • Il y a des pyramides supplémentaires par rapport à aujourd'hui
  • Il y a deux sphinx
  • Ils manquent les petites pyramides devant Mykérinos



Description des pyramides tirée du livre "Suite des mémoires de l'Academie Royale des Sciences, page 154", 1718




  • On retrouve les mesures correspondantes aux pyramides de Gizeh à quelques dizaines de mètres près : 680 pieds donneront ~207 mètres, Khephren mesurant à sa base 215 mètres et Kheops 230 mètres
  • Il est surprenant de trouver ses mesures au 18ème siècle (et pas avant) quelques décennies avant leurs constructions



Description des pyramides par Denis Diderot tirée du livre "Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, page 886", 1779




  • On retrouve les mesures correspondantes aux pyramides de Gizeh à quelques dizaines de mètres près : 680 pieds donneront ~207 mètres, Khephren mesurant à sa base 215 mètres et Kheops 230 mètres
  • Il est surprenant de trouver ses mesures au 18ème siècle (et pas avant) quelques décennies avant leurs constructions



Description des Pyramides d'Égypte par Richard William Howard Vyse tirée du livre "Operations carried on at the pyramids of Gizeh", 1837


  • Il manque la pyramide de Mykérinos
  • La pyramide de Khéops est devant celle de Khephren, ça devrait être l'inverse

Plateau de Gizeh pour comparer.



Conclusion

Avec cette démonstration, nous pourrons conclure que la majeure partie des livres d'égyptologie datant d'avant le 18ème siècle ne s'accordent pas entre eux et ne décrivent pas ce que l'on retrouve aujourd'hui en Égypte. Nous pouvons dire aussi que ces livres et illustrations sont des fictions pour faire rêver les dignitaires Européens qui ne pouvaient pas sortir de leur royaume.

Ce sera justement avec cette base d'information que le génie civil français s'inspirera (sans trop la respecter) pour nous produire la "Fausse Égypte Antique".


------------------


DEUXIÈME PARTIE : Le Mythe de la Famille Impériale d'Akhenaton : la Famille Impériale Française Bonaparte

Ce sera l'Égyptologue Anglais Arthur Weigal qui inspiré par Napoléon III, sa femme Eugénie de Montijo et de leur fils Napoléon IV exilés en Angleterre, créera le personnage d'Akhenaton à partir de la vie de Napoléon III.

L'Égyptologie Arthur Edward Pears Weigal, créateur du personnage Akhenaton à partir de Napoléon III.

L'Histoire d'Akhenaton et de sa réforme de l'Empire Égyptien est inspirée de celle de Napoléon III et de sa réforme de l'Empire Français.

Par la suite, on créera la femme d'Akhenaton, Néfertiti, à partir de la vie de l'Impératrice Eugénie de Montijo.

Néfertiti sera inspirée par l'Impératrice Eugénie de Montijo.

Et pour conclure le tout, pour rendre hommage à leur fils Napoléon IV mort jeune en combattant des Guerriers Zoulous, l'Égyptologue Howard Carter créera Toutânkhamon et sa sépulture.

L'Égyptologue Howard Carter, principal auteur de la tombe de Toutânkhamon pour rendre hommage à Napoléon IV mort au combat.

"Mort du prince impérial", par Paul Jamin, Napoléon IV défait par les Zoulous Africains qui ne lui avaient rien fait.

L'Histoire du jeune Toutânkhamon sera inspiré du jeune Napoléon IV mort au combat.

Corps de Napoléon IV ayant servit à la momie de Toutânkhamon.

http://www.dailymotion.com/video/x3b8bue
Vidéo de Fomenko & Nosovsky sur l'imposture de la sépulture de Toutânkhamon, cliquez l'image pour la consulter.



Conclusion

Nous pouvons conclure que le Mythe de la Famille Impériale Égyptienne d'Akhenaton fut créé entre le 18ème et le 19ème siècles par des égyptologues anglais en s'inspirant de Napoléon III, sa femme et son fils Napoléon IV pour leur rendre hommage et commercer avec l'égyptologie.


------------------


Lien vers des articles étayant la démonstration :

L'Histoire d'ISRAËL :

- sa GENÈSE au 14ème siècle avec comme Capitale, CONSTANTINOPLE (la Jérusalem de l'Ancien Testament), et sa Chute en 1453
- sa RENAISSANCE en 1539 avec comme Capitale, PARIS (la Jérusalem du Nouveau Testament), et sa Chute en 1792
- sa RÉVOLUTION et sa TENTATIVE NAPOLÉONIENNE de la récréer en ÉGYPTE, en PALESTINE et en GRÈCE au 19ème siècle
- sa CRÉATION ÉTATIQUE en 1948 avec comme Capitale TEL-AVIV

http://cedricfrancoisleclercq.blogspot.com/2017/04/de-lisrael-roumeliote-la-grece-en.html
Cliquez l'image pour consulter l'article.


Fin de la troisième partie.

Réalisé par Cédric Leclercq, aidé de Maurice Brunet.

https://www.facebook.com/nouvellechronologie/
"La Page de la Nouvelle Chronologie", page à suivre.

https://www.facebook.com/groups/1103389343116346/
"Déprogrammation Historique", groupe de discussion publique à suivre.