samedi 17 septembre 2016

Qui est le vrai Prophète NOÉ?

Pour cette publication, nous vous exposerons, grâce à la "Nouvelle Chronologie" d'Anatoly Fomenko et Gleb Nosovsky, et d'autres articles venant de ce blog, à quelles périodes et lieux ont vécu le Prophète Noé~Nouh (AS).

Cette publication remettra ce grand personnage historique dans son époque et contexte historique : c'est à dire le 16ème siècle de notre ère.

Le Prophète Noé~Nouh (AS).



Le Prophète Noé~Nouh (AS) : Définition et Biographie

"Noé (hébreu : נֹחַ nōa'h ; arabe : نوح nûh : repos ou consolation) est un personnage de la Bible et du Coran.

Selon le récit biblique, Noé a une femme et trois fils : Sem, Cham et Japhet. Sous les ordres de Dieu, il bâtit une arche afin d'échapper au Déluge. Lui et sa famille étant les seuls humains épargnés, Noé et sa femme sont considérés par la tradition comme les ancêtres de toute l'humanité. La Genèse lui attribue une vie de 950 ans.

Ce récit présente des similitudes avec l'Épopée de Gilgamesh, légende sumérienne de l’ancienne Mésopotamie (Irak moderne).

On classe Noé parmi les patriarches bibliques.

Le nom de sa femme n'est pas mentionné dans la Bible. Le Livre des Jubilés l'appelle Emzara, des écrits apocryphes chrétiens l'identifient à Haykêl, descendante d'Hénoch, et des midrashim (la Genèse Rabba et le Sefer haYashar) à Naamah, fille de Lamech de la lignée de Caïn et de Tsillah (pour le premier), fille d'Hénoch, l'arrière-grand-père de Noé (pour le second).

Le Coran présente Noé (arabe : نوح) comme un prophète."

[Source et suite de la biographie : Wikipedia]



Qui est le Prophète Noé~Nouh (AS) : Ermak Timofeïévitch

Ermak Timofeïévitch au 16ème siècle, le vrai Prophète Noé~Nouh (AS) qui peuplera l'Amérique de l'Ouest via la Californie.

Ermak Timofeïévitch est un Cosaque Tartaro-Mongol qui a vécu au 16e siècle. Il était le vassal de l'Empereur Tartaro-Mongol Shelom Ivan Vassili ~ Ivan IV le Terrible (le vrai Prophète Salomon~Souleymane (AS)).

Shelom Ivan Vassili sollicitera Ermak Timofeïevitch pour monter une expédition et peupler la future Amérique de l'Ouest. Ermak et d'autres cosaques, partiront vers l'Asie de l'Est et seront aidés et accompagnés de tribus Tartaro-Mongols venant d'Asie Centrale et de l'Est (les futurs Indiens d'Amérique) pour construire un arche et y transporter animaux (énormément de chevaux et de bovins), outils et passagers.

L'Arche de Noé sera bâti par les tribus Tartaro-Mongols d'Asie de l'Est avec comme maître d'œuvre Ermak Timofeïévitch. Cette Arche permettra de transporter du bétails, des outils et énormément de passagers pour peupler et construire l'Amérique encore vierge.

L'Arche partira des côtes de l'extrême Est asiatique pour traverser le pacifique via le Détroit de Béring et arrivera du coté de l'Alaska. Ermak et les passagers abandonneront l'arche et continueront la route à pied et à cheval pour descendre le long de la côte et y fonder une nouvelle cité : la Ville de Los Angeles ("Les Anges" en référence aux Hussards~Cosaques qui sécuriseront le voyage) en Californie ("Californie" qui est traduit par la "CORNE du CALIFE" en référence à la Corne d'Or de Constantinople, lieu d'accostage des bateaux).

Les Anges : Hussards (Cosaques Ailés) du Grand-Duché de Lituanie.

Armures d'Ange : le Hussard (Cosaque Ailé).

Contrairement à la doxa officielle, lorsque les Français sont arrivés en Amérique de l'Est et les Tartaro-Mongols à l'Ouest au 16e siècle, l'Amérique était une terre vierge et personne n'y vivait. C'est justement le peuplement des Français et des Tartaro-Mongols qui développera l'Amérique du Nord.

Vue sur Google Earth, le détroit de Béring, large d'environ 116 km. Pas très compliqué à traverser en bâteau.

Ce sera "ER-MA-K" qui donnera son nom à "AM-ER-IK".

Conventionnellement au blog, nous appellerons Ermak Timofeïévitch par "ERMAK~NOÉ".



La Culture des Indiens d'Amérique : la Culture TARTARO-MONGOLE d'Asie

Installer sur la côte Ouest de l'Amérique du Nord, Ermak~Noé se mariera avec une femme d'une des tribus tartaro-mongoles. Le mélange de la culture Cosaques et des tribus Tartaro-Mogoles nous donnera aujourd'hui les cultures Amérindiennes.

Carte des haplogroupes Y : on peut constater que les C3 et N3 d'Asie Centrale et de l'Est ont donné l'haplogroupe Q3 Amérindien et que le C3 s'est conservé en Amérique.

En observant l'image et la photo ci-dessous, on peut constater d'énorme ressemblance entre les cultures d'Asie et celle des Amérindiens. On peut constater la Chapka Russe, le Chapeau Chinois, la la Croix Chrétienne, le style samouraï, etc...

"Native Americans 1. Aleut 2. Tlingit 3. 4. Inuit (woman and man) 5. 6. Crow Indian 7. Blackfeet 8. en:Ojibwa 9. 10. 11. Shoshone 12. Dakota Sioux 13. 14. Mandan 15. Apache 16. Pueblo 17. Mexican Indian 18. 19. Omaguas 20. 21. Botocudo (man and woman) 22. 23. Ticuna (man and woman) 24. 25. Peruvian from Cerro de Pasco 26. 27. 28. 29. Moxos people 30. 31. Patagonian 32. Mapuche 33. Fuegians".

Diversité des peuples d'Amérique du Nord (illustration publiée en 1914).

De même au niveau du culte Amérindien, on retrouve le Totem qui est une fusion de la Croix Chrétienne et de l'Aigle Bicéphale.

La croix, le totem et l'aigle : la Culture Tartaro-Mongole d'Asie.

Les Amérindiens ont immigré d'Asie pour l'Amérique accompagnés d'Ermak~Noé au 16e siècle et connaissaient déjà Jésus~Issa (AS) et Mahomet~Muhammad (SAWS), ce n'est pas les Européens de l'Ouest qui leur apprendront.

Vue sur Google Earth, Ermak~Noé et ses accolytes descendront la côte-ouest de l'Amérique pour y trouver des terres à vivre (la Californie) et y bâtir une ville (Los Angeles).



Liens étayant la Publication

Cliquez directement sur le sujet ou l'image qui vous intéresse.


Période du XVIe siècle

- VASSILI III le Grand (Sélim 1er ~ Conan Mériadec ~ Philippe 1er)
- HÉLÉNA GLINSKA (Ayse Hafsa ~ Sainte-Ursule ~ Jeanne 1ère)
- SHELOM IVAN VASSILI ~ IVAN IV le Terrible (Solimane 1er ~ Salomon 1er ~ Charles Quint)


La RÉFORME PROTESTANTE, la CONQUÊTE de l'AMÉRIQUE, les SABÉENS, les NAZARÉENS, les JUDÉENS, les Compilations des BIBLES, des PSAUMES et du CORAN, les Guerres de la VEDROCHA, d'ORCHA, de MARIGNAN, de VENISE, de NAVARRE et de LIVONIE, la Création de la BANQUE, du CRÉDIT et de l'USURE

http://cedricfrancoisleclercq.blogspot.fr/2015/11/qui-sont-les-vrais-roi-david-psaumes-sa.html



Conclusion

Ermak Timofeïévitch, le vrai Prophète Noé~Nouh (AS).

Contrairement à la version dite "officielle" de l'histoire, le Prophète Noé~Nouh (AS) n'est pas un mythe ou une légende mais une personne qui a bel et bien existé au 16e siècle dans le monde Tartaro-Mongol et est connue aussi sous le nom du Cosaque Ermak Timofeïévitch.


------------------


Fin de la publication.

Réalisé par Cédric-François Leclercq.


jeudi 15 septembre 2016

Qui est le vrai ARCHANGE MICHEL?

Pour cette publication, nous vous exposerons, grâce à la "Nouvelle Chronologie" d'Anatoly Fomenko et Gleb Nosovsky, et d'autres articles venant de ce blog, qui, quand et où a vécu l'Archange Michel.

L'Archange Michel~Mikhaïl (AS) pesant les âmes.



L'Archange Michel~Mikhaïl (AS) : Définition et Biographie

"Michel (de l'hébreu Mîkhâ'êl signifiant « Qui est comme Dieu ? ») est un des trois archanges (avec Raphaël et Gabriel) dans les traditions du judaïsme, du christianisme et de l'islam.

Il est également un saint et le patron du catholicisme, ainsi que le saint patron de l'Allemagne (avec saint Boniface), de la Belgique (après saint Joseph), de Bruxelles (il se retrouve d’ailleurs sur son blason), de la France et de son Ordre royal de chevalerie (avec aussi la Sainte Vierge à partir de 1638).

Il est fêté principalement les 29 septembre et 8 novembre, mais aussi le 8 mai, 6 septembre, 16 octobre et le troisième dimanche de Pâques (c'est-à-dire le deuxième dimanche après Pâques).
Chef de la milice céleste, il est principalement représenté avec des attributs guerriers, en chevalier ailé qui terrasse le Diable (allégorie de la victoire de la foi chrétienne sur le mal). Il est également représenté avec la balance du jugement dernier, juge (psychostasie) et guide (psychopompe) du salut des âmes pour l'Enfer ou le Paradis."

[Source et suite de la biographie : Wikipedia]



Qui est l'Archange Michel~Mikhaïl (AS) : Michel Glinsky

Michel Glinsky est un chevalier du Grand-Duché de Lituanie (le vrai Royaume de Saba) qui a vécu au 16e siècle.

Le Hussard (Cosaque ailé) Michel Glinsky.


Le Grand-Duché de Lituanie (le vrai Royaume de Saba).

Il était un grand Hussard (Cosaque ailé) de l'armée lituanienne qui se révoltera contre Constantin Ostrogski (le vrai Goliath Biblique) qui avait pour projet de conquérir la Moscovie appuyé par le Pape Paul IV (le vrai Saint-Paul Biblique) lors de la Bataille de la Vedrocha, le 14 juillet 1500.

Hussard (Cosaque ailé) du Grand-Duché de Lituanie.


Armures ailées de Hussard.

Michel Glinsky sera aidé du Knièz Vassili III le Grand (le vrai Prophète David~Daoud (AS)) lors de cette grande bataille qu'est la Vedrocha.

Le Knièz Vassili III (le vrai Prophète David~Daoud (AS)).


Lieux de la Bataille de la Vedrocha vu sur Google Earth. Sur votre gauche, Paul et Constantin, et sur votre droite, Michel et Vassili.

Suite à cette bataille et à la victoire de Michel Glinsky et de son allié Vassili III le Grand, ce dernier sera couronné Empereur et se mariera avec la nièce de Michel Glinsky : Héléna Glinska (la vraie Reine Bethsabée).

Mariage entre Vassili III et la nièce de Michel Glinsky, Héléna Glinska.

Suite à la Bataille de la Vedrocha, Michel Glinsky et Vassili III commenceront les travaux d'une nouvelle place forte permettant d'avoir un avant poste à la ville de Vladimir pour éviter les invasions venant d'Europe de l'Ouest : la Fondation du Kremlin de Moscou et de sa ville sur les lieux de la Bataille de Koulikovo.


Le Kremlin de Moscou dont Michel Glinsky et Vassili III seront les initiateurs.

http://rutube.ru/video/5c35f6d5e1f16547ce66d55ede4db677/
"MOSCOU, LIEU DE LA BATAILLE DE KOULIKOVO", vidéo-documentaire en RUSSE d'Anatoly Fomenko et Gleb Nosovsky sur la démonstration que la Bataille de Koulikovo c'est déroulé sur les lieux de la fondation de Moscou (cliquez sur l'image pour consulter la vidéo).

Constantin Ostrogski et le Pape Paul IV trouveront un nouvel allié en la personne de Sigismond 1er de Pologne pour encore une nouvelle fois tenter de conquérir la Moscovie en 1514 lors de la Bataille d'Orcha. Michel Glinsky et Vassili III le Grand réussiront à les contenir, mais Vassili succombera à ses blessures. Ce dernier sera enterré sous la future Cathédrale Saint-Basile (du russe Vassili) le Bienheureux.

Lieux de la Bataille d'Orcha vu sur Google Earth. Sur votre gauche, Paul, Constantin et Sigismond 1er, et sur votre droite, Michel et Vassili.


La Cathédrale Saint-Basile le Bienheureux sera bâtie sur les lieux où sera enterré Vassili.

La femme de Vassili III, Héléna Glinska, assumera la régence de l'empire aidé de son oncle Michel Glinsky qui formera personnellement le fils de Vassili et Héléna à ses futurs fonction d'empereur : Shelom Knièz Ivan Vassili ~ Ivan IV le Terrible (le vrai Prophète Salomon~Souleymane (AS)).

La régence de l'empire avec le Hussard Michel Glinsky (l'Archange Michel~Mikhaïl (AS) à gauche) et l'impératrice Héléna Glinska (la Reine Bethsabée à droite). Tout autour de l'aigle bicéphale et de Saint-Georges (au centre) se trouve les différents vassaux de l'empire.


Shelom Kniéz Ivan Vassili ~ Ivan IV le Terrible (le vrai Prophète Salomon~Souleymane), fils de Vassili III et d'Héléna Glinska, sera l'élève de Michel Glinsky.



Lien étayant la Publication

Période du XVIe siècle

- VASSILI III le Grand (Sélim 1er ~ Conan Mériadec ~ Philippe 1er)
- HÉLÉNA GLINSKA (Ayse Hafsa ~ Sainte-Ursule ~ Jeanne 1ère)
- SHELOM IVAN VASSILI ~ IVAN IV le Terrible (Solimane 1er ~ Salomon 1er ~ Charles Quint)


La RÉFORME PROTESTANTE, la CONQUÊTE de l'AMÉRIQUE, les SABÉENS, les NAZARÉENS, les JUDÉENS, les Compilations des BIBLES, des PSAUMES et du CORAN, les Guerres de la VEDROCHA, d'ORCHA, de MARIGNAN, de VENISE, de NAVARRE et de LIVONIE, la Création de la BANQUE, du CRÉDIT et de l'USURE

http://cedricfrancoisleclercq.blogspot.fr/2015/11/qui-sont-les-vrais-roi-david-psaumes-sa.html
Cliquez l'image pour consulter l'article.



Conclusion

Michel Glinsky revêtu de son armure de Hussard (Cosaque ailé) [L'Archange Michel, Le Pérugin, vers 1499, National Gallery de Londres].

Contrairement à la version dite "officielle" de l'histoire, l'archange Michel~Mikhaïl (AS) n'est pas un mythe ou une légende mais une personne qui a bel et bien existé entre le 15e et le 16e siècle dans le Grand-Duché de Lituanie et est connue aussi sous le nom du Hussard Michel Glinsky. On pourra aussi souligner le nombre de pays slave se réclamant de l'Archange Michel~Mikhaïl (AS).


------------------


Fin de la publication.

Réalisé par Cédric-François Leclercq.


dimanche 17 juillet 2016

Que sont ROMULUS et RÉMUS?


Pour cette publication, nous allons vous exposer, grâce à la "Nouvelle Chronologie" d'Anatoly Fomenko et Gleb Nosovsky, ce que sont Romulus et Rémus.



ROMULUS et RÉMUS, Définition

Voici selon la "Doxa officielle", ce que sont Romulus et Rémus :

"L'histoire légendaire des fondateurs de Rome, Romulus et Rémus, fait partie de la mythologie romaine. Cependant, les historiens romains, à commencer par Tite-Live, mettent l'accent sur le caractère poétique et légendaire de ce récit fondateur :
« Quant aux récits relatifs à la fondation de Rome ou antérieurs à sa fondation, je ne cherche ni à les donner pour vrais ni à les démentir : leur agrément doit plus à l'imagination des poètes qu'au sérieux de l'information. On accepte que les Anciens mêlent les dieux aux affaires humaines pour donner plus de majesté à leur ville [...] Toutefois quelle que soit l'attention ou la valeur qu'on accorde à ces récits et à d'autres semblables, je ne leur accorderai pas beaucoup d'importance. J'aimerais au contraire que l'intérêt se concentre sur le climat social et moral, sur les individus, sur les moyens civils et militaires qui ont permis et développé la puissance romaine. »
— Tite-Live, Histoire romaine, Préface du Livre I.



La Louve

Romulus et son frère jumeau Rémus sont les fils de la vestale Rhéa Silvia et du dieu Mars. Rhéa Silvia est la fille de Numitor, roi de la légendaire ville latine d'Albe la Longue (fondée par Ascagne, fils d'Énée) et dépossédé du trône par son frère Amulius. Celui-ci, craignant que ses petits-neveux ne réclament leur dû en grandissant, prend prétexte qu'ils sont les fils d'une vestale, qui avait fait vœu de chasteté, et ordonne qu'on les jette dans le Tibre.





Mais l'ordre est mal exécuté, les nouveau-nés sont abandonnés dans un panier sur le fleuve, survivent (par la probable protection des dieux), et sont découverts sous un figuier sauvage (le Ficus Ruminalis) situé devant l'entrée de la grotte du Lupercale, au pied du Palatin, par une louve qui les allaite. Un pivert, l'oiseau de Mars, veille sur eux.

Tite-Live et Plutarque rapportent une autre explication de la légende : les jumeaux auraient été découverts dans la grotte du Lupercale par le berger Faustulus, gardien des troupeaux d'Amulius. Celui-ci les aurait confiés aux bons soins de sa femme Larentia, une prostituée — que les bergers appelaient lupa —. Ce serait donc par un jeu symbolique que d'autres auteurs latins auraient créé le mythe de la louve biologique mère de Rémus et Romulus, tirant parti de la puissance redoutable de l'animal au profit de leur cité.

Selon une autre version rapportée par Plutarque dans La Vie de Romulus les jumeaux seraient les enfants d'une esclave et du dieu Mars. Une curieuse histoire du sexe viril du Dieu Mars descendu par la cheminée et flottant dans la pièce est avancée, l'esclave remplaçant la princesse Rhea Silvia qui refusait d'assouvir le désir du Dieu. En fait ils seraient d'Amulius, alors roi d'Albe-la-Longue, puis confiés au berger Faustulus.

Plus tard, les jumeaux, à qui est révélé le secret de leur naissance, tueront Amulius (égorgé par Rémus selon certains, transpercé par l'épée de Romulus selon d'autres) et restaureront leur grand-père Numitor sur le trône d'Albe.

Une explication rationaliste de cette légende rappelle que le mot latin lupa possède deux sens, « louve » et « prostituée », allusion au métier de prostituée qu'exerçait Laurentia, l'épouse de Faustulus.

Variante hellénistique

Selon Tite-Live, Romulus et Rémus ont vécu une enfance et une adolescence totalement campagnardes, en compagnie de Faustulus. « Cette vie active les développe physiquement et moralement ». Plutarque donne quant à lui une version très différente de cette période de la vie des deux frères. Dans son récit, loin d'être abandonnés de tous, Romulus et Rémus sont discrètement aidés par leur grand-père Numitor, qui fournit de la nourriture aux parents adoptifs. Par la suite, ils sont conduits à Gabies, où on leur donne une éducation correspondant à leur statut social réel."

Suite de la définition : "https://fr.wikipedia.org/wiki/Romulus_et_R%C3%A9mus#Fondation_de_la_ville_de_Rome".



ROMULUS = la ROUMÉLIE ~ la GRÈCE

"Romulus" n'est que le nom latinisé de la "Première Rome", la Roumélie, l'autre nom de la Grèce avant le 19ème siècle. La Roumélie fut créée à la fin du 13ème siècle et avait comme capitale la ville de Constantinople (Byzance~Istanbul en Turquie de nos jours).


Carte de la Roumélie.


Carte de la Roumélie.



RÉMUS = ROME

"Rémus" n'est que le nom latinisée de la "Seconde Rome", Rome en Italie. Cette ville fut créée à la fin du 15ème siècle par les familles Médicis, Paléologue, Carafa, Visconti, etc... après la Chute de Constantinople (la Première Rome) en 1453.


Rome situé sur une carte de l'Italie.



Pourquoi la Légende de ROMULUS et RÉMUS?

Le légende de Romulus et Rémus fut créée au 19ème siècle pour justifier de l'antiquité de la "Seconde Rome", celle d'Italie et faire de la "Première Rome" (Constantinople~Byzance) son héritière et par la même occasion rallonger l'histoire pour obtenir plus de légitimité (l'arrivée du Calendrier Grégorien en 1582 rallongeant l'Histoire de 1000 ans). Cette légende permettra aussi de masquer la chute de la "Première Rome" en 1453 et de faire oublier l'ancien Empire Bulgaro-Tartare (Rus' Horde Cosaque).


Prise de Constantinople (la "Première Rome") en 1453 par Ulugh~Muhammad (Sultan Mehmet II Fatih).



Démonstration Étayant l'Article

Ulugh MUHAMMAD Khan, Saladdin MOUSSA Pasha, Aladdin ALI Qushji et JAMSHID Al-Kashi : la Compilation des TABLES SULTANIENNES, l'HUMANISME Grec, le Veau d'Or des ROUMs, le Despotat de PHARAON et la Prise de CONSTANTINOPLE en 1453

http://cedricfrancoisleclercq.blogspot.fr/2015/09/qui-sont-les-vrais-muhammad-sunnisme.html


------------------


Fin de publication.

Fait par Cédric-François Leclercq, aidé de Maurice Brunet.

dimanche 10 juillet 2016

Que sont le VEAU d'OR et le Culte de MITHRA?


Pour cette publication, nous allons vous présenter ce que sont le Veau d'Or et le Culte de Mithra, grâce à la "Nouvelle Chronologie" d'Anatoly Fomenko et Gleb Nosovsky.



Le VEAU d'OR et le Culte de MITHRA : Définition

Voici selon la "Doxa Officielle", ce que sont le Veau d'Or et le Culte de Mithra :

"Dans la Bible, le Veau d’or (en hébreu : עֵגֶּל הַזָהָב (‘ēggel hazāhāv)) est un symbole de l’idolâtrie."

Suite de la définition : "https://fr.wikipedia.org/wiki/Veau_d%27or#R.C3.A9cit_biblique"


Le Culte du Veau d'Or.


"Le mithraïsme — parfois mithriacisme ou mithrach[k]isme — ou culte de Mithra (en persan : مهرپرستی ) est un culte à mystères apparu probablement pendant le IIe siècle av. J.-C. en Perse. Durant les siècles suivants il se propage dans tout l'Empire romain et atteint son apogée durant le IIIe siècle. Ce culte est particulièrement bien reçu et implanté chez les soldats romains.

Au IVe siècle, il est supplanté par le christianisme qui le déclare illégal en 391."

Suite de la définition : "https://fr.wikipedia.org/wiki/Culte_de_Mithra#Principes_du_mithra.C3.AFsme"


Le Culte de Mithra et ses sacrifices.



Le VEAU d'OR = le Système Monétaire

Ce sera au 15ème siècle, en Morée (la ROUM Coranique, le Pays des MAURESla Roumélie) dans la ville de Mistra (la MISR Coranique ~ l'Égypte) que le système monétaire prendra ses origines grâce à son inventeur, Gémiste Pléthon (le PLATON Grec, le HAMAN Biblique et Coranique).


Gémiste Pléthon (le Platon Grec ~ le Haman Biblique et Coranique), père du Veau d'Or et du Culte de Mithra.


Le système monétaire de Pléthon servira à réformer le système sociétal féodal pour créer se qu'on appelle un despotat. Pléthon enseignera ce nouveau système sociétal aux futurs despotes de Constantinople, Manuel II Paléologue et son fils Constantin XI Paléologue.


La Roumélie du 19ème siècle n'est autre que la ROUM Coranique du 15ème siècle, avec la Morée et sa ville principale, Mistra.


Et la première chose à qui Pléthon donnera une valeur marchande avec son nouveau système sociétal sera les BOVINS et la hiérarchisation de ses morceaux.


Valeur et hiérarchisation des morceaux de la vache : les abats pour les pauvres, et la viande tendre pour les seigneurs.


Un exemple de crise économique associé au "Veau d'Or" (le système monétaire) : le Scandale de Panama.



Le Culte de MITHRA = la Tauromachie

Ce sera au 15ème siècle, en Morée (la ROUM Coranique, le Pays des MAURES) dans la ville de Mistra (la MISR Coranique ~ l'Égypte) que la tauromachie prendra ses origines grâce à son inventeur, Gémiste Pléthon (le PLATON Grec, le HAMAN Biblique et Coranique).

La Tauromachie servira de cérémonie sacrificielle où un bovin sera exécuté par un bourreau qui consommera ensuite la queue et les oreilles.


La Tauromachie de nos jours n'est que le Culte de Mithra né en Morée (Grèce) au 15ème siècle.



EUROPE, le Pays du VEAU d'OR

Après la Chute de Constantinople en 1453, le Veau d'Or et son culte de Mithra (le Système Monétaire et la Tauromachie) seront exportés en Europe de l'Ouest par Cosme de Médicis (élève de Gémiste Pléthon) pour nous donner la RENAISSANCE : l'Europe et son Veau d'Or.


Cosme de Médicis, élève de Gémiste Pléthon et exportateur du Veau d'Or (Système Monétaire) en Europe de l'Ouest.


Carte d'Abraham Ortélius (16ème siècle), on peut constater la princesse Europe 
 et le Taureau : l'Europe et son système monétaire (Veau d'Or).




Article Étayant la Publication

Ulugh MUHAMMAD Khan, Saladdin MOUSSA Pasha, Aladdin ALI Qushji et JAMSHID Al-Kashi : la Compilation des TABLES SULTANIENNES, l'HUMANISME Grec, le Veau d'Or des ROUMs, le Despotat de PHARAON et la Prise de CONSTANTINOPLE en 1453

http://cedricfrancoisleclercq.blogspot.fr/2015/09/qui-sont-les-vrais-muhammad-sunnisme.html



Fin de la publication.

Fait par Cédric-François Leclercq.


ggggg

dimanche 3 juillet 2016

Qu'est-ce que le vrai FRUIT DÉFENDU BIBLIQUE?


Pour cette publication, nous allons vous présenter le vrai "Fruit Défendu Biblique" grâce à la "Nouvelle Chronologie" d'Anatoly Fomenko et Gleb Nososky.



Le FRUIT DÉFENDU BIBLIQUE = l'AMANITE TUE-MOUCHE

Voici la définition du "Fruit Défendu Biblique" selon la "Doxa Officielle" :

"Le fruit défendu est d'abord, selon le récit biblique de la Genèse, le fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal planté au milieu du jardin d'Éden, qui donne la connaissance du bien et du mal.

Dieu avait interdit la consommation du fruit défendu mais le serpent Nahash tenta Ève qui en mangea puis en fit manger à Adam. Dieu décide d'expulser Adam et Eve de l'Éden, et place des chérubins pour garder le chemin de l'arbre de vie. Ce faisant, privant Adam et Ève des fruits de l'arbre de la vie, il les rend mortels.

Même si le pommier est le plus souvent cité, parce que c'est un arbre courant en Europe, l'espèce de l'arbre n'est pas indiquée dans les textes. Ainsi, selon les interprétations, le fruit défendu serait une pomme, une poire, une figue  ou une grenade, principalement en Arménie.



Le "Fruit défendu Biblique" selon la "Doxa Officielle" : la Pomme Rouge.


La référence fréquente à la pomme pourrait être due au fait qu'en latin, pomum signifie "fruit", le terme propre pour désigner les pommes étant malum, mala. Ainsi, quand les peintres ont illustré le fruit défendu ils ont choisi celui qui paraissait le mieux correspondre au terme pomum, la pomme.
Selon d'autres interprétations, la pomme est restée associée au péché originel, du fait de la traduction latine de la Vulgate et du nom latin de l'arbre malus, qui désigne aussi bien un arbre « mauvais », c'est-à-dire interdit, qu'un simple pommier . Du fait de cette confusion, la pomme peut symboliser aussi bien l'acte sexuel que la connaissance interdite.

Depuis des siècles, le fruit défendu est parfois présenté comme un symbole du péché de chair. Pourtant, dans le texte de la Genèse, Adam et Eve sont mariés par Dieu qui leur ordonne de se reproduire.

Selon une interprétation répandue, le serpent du récit est le Diable, ou est animé par lui.
Ce récit biblique et son interprétation pomme trouve un écho direct avec le nom pomme d'Adam pour désigner le cartilage thyroïde apparent chez l'homme. Le morceau de pomme croqué par Adam lui serait resté coincé dans la gorge.

Dans plusieurs églises, ou trouve des interprétations de la scène du péché originel avec une grappe de raisin (le vin était le mal sans doute...). Voir par exemple les chapiteaux sculptés dans la basilique de Vézelay en Bourgogne, dans la basilique Saint-Sernin de Toulouse, dans l'abbaye Sainte-Geneviève de Paris, dans la cathédrale de Gérone en Espagne ou encore dans la basilique Notre-Dame-du-Port.

La feuille de vigne sert d'ailleurs à cacher la nudité, même sur les arbres portant des pommes. D'autres cas présentent des feuilles de figuier avec des figues, des pommes ou du raisin. La Bible dit cependant : "Alors ils se firent des pagnes en cousant ensemble des feuilles de figuier." Genèse 3 verset 7, traduction Semeur.

Sur un chapiteau de San Pedro de Roda le fruit défendu est un épi de blé.

Sur la fresque de la chapelle Saint Jean-des-vignes à Saint Plancard, le fruit défendu serait une olive." [Source : Wikipedia]


L'Amanite Tue-Mouche, le vrai "Fruit Défendu Biblique".


Il est très connu que le "Fruit Défendu Biblique" interdit à la consommation par Dieu à Adam et Eve est une Pomme Rouge. Il en est tout autre en réalité. Le "Fruit Défendu Biblique" est l'Amanite Tue-Mouche.


Adam et Eve représentés avec l'Amanite Tue-Mouche.


Ce champignon servait d'accélérateur pour s'élever spirituellement et était consommé par les paganistes. Il sera interdit à la consommation avec l'arrivée de la Réforme Protestante au 16ème, 17ème siècle.


Autre représentation d'Adam et Eve avec l'Amanite Tue-Mouche.



L'Étymologie Slave de l'Amanite Tue-Mouche : le "Murh'ommor" d'Ulugh~Muhammad, son Voyage Nocturne (Isra) et son Ascension (Miraj)

Voici la définition de l'Amanite Tue-mouche :

"L'amanite tue-mouches ou fausse oronge (Amanita muscaria), est une espèce de champignons basidiomycètes de la famille des Amanitaceae. Toxique et psychotrope, c'est l'un des nombreux représentants du genre des amanites, et certainement le plus connu. Originaire des régions tempérées de l'hémisphère nord, Amanita muscaria a été introduite accidentellement dans de nombreux pays de l'hémisphère sud, principalement comme symbiote des pins cultivés, et est devenue cosmopolite. Elle s'associe avec les racines de différents feuillus et conifères.

L'intoxication par Amanita muscaria n'est que très rarement mortelle. Cette espèce est surtout connue pour être hallucinogène. Son principal constituant psycho-actif est le muscimole. Le champignon a donné son nom à la muscarine, poison du système nerveux parasympathique qu'il contient en très faible quantité, et à un type de récepteurs cellulaires, les récepteurs muscariniques.

Plusieurs variétés ont été identifiées. La variété muscaria est la plus courante et la plus reconnaissable. Il s'agit d'un sporophore de grande taille, au stipe blanc et à l'hyménium à lames blanches, avec un chapeau couvert d'une cuticule rouge foncé, parsemée de points blancs. Les autres variétés, plus rares, diffèrent par la couleur du dessus du chapeau. Ce sont les variétés orangées guessowii, flavivolvata et formosa, la variété argentée alba, la variété rosée persicina et la variété marron regalis, ces dernières étant parfois classées comme des espèces distinctes, quoique l'analyse phylogénétique propose une évolution différente pour préciser l'arbre cladistique d'Amanita muscaria.

Image du champignon par excellence, Amanita muscaria est une des espèces les plus reconnaissables et les plus courantes dans la culture populaire, notamment dans la littérature pour enfants."

Suite de la définition : "https://fr.wikipedia.org/wiki/Amanite_tue-mouches#Description"


Ulugh~Muhammad (le Prophète Mahomet~Muhammad (SAWS)) et la scène de l'Ascension (Miraj), après la consommation d'une Amanite Tue-mouche (Murh'omor).


Dans la langue slave, l'Amanite Tue-Mouche se nomme le "Murh'ommor" et doit son étymologie à Ulugh~Muhammad :


Ulugh~Muhammad (le prophète Mahomet~Muhammad (SAWS)) consommera le "Murh'ommor" pour s'élever spirituellement et communiquer avec les esprits : le Voyage Nocture (Isra) et l'Ascension (Miraj) Prophètique.



Article Étayant la Publication

Ulugh MUHAMMAD Khan, Saladdin MOUSSA Pasha, Aladdin ALI Qushji et JAMSHID Al-Kashi : la Compilation des TABLES SULTANIENNES, l'HUMANISME Grec, le Veau d'Or des ROUMs, le Despotat de PHARAON et la Prise de CONSTANTINOPLE en 1453

http://cedricfrancoisleclercq.blogspot.fr/2015/09/qui-sont-les-vrais-muhammad-sunnisme.html



Fin de la publication.

Fait par Cédric-François Leclercq.